Je n'avais jamais fait de fèves, n'y avais même jamais goûté... Je me suis donc renseignée sur internet comme une bonne petite internaute... Et quel boulot ! Il a fallu d'abord écosser...

11_05_12__6_

Ça c'était le plus facile... Après il a fallu ébouillanter les fèves et les mettre dans l'eau froide pour enlever la deuxième peau !!

11_05_12__1_

Entre parenthèses, les fèves avant ce dépeçage sont magnifiques, d'une couleur étonnante. Si j'étais chocolatière, je ferais des fèves : un chocolat vert amande recouvrant un bon chocolat praliné qui sortirait à peine. Mais peut-être est-ce que ça existe déjà ? Bref, il a encore fallu cuire ces fèves dix minutes dans l'eau bouillante, pour enfin les passer à la poële avec des petits lardons.

11_05_12__3_

Et comme dans mon panier j'avais peu de fèves, et peu de blettes, les petits princes ont eu le droit à des petits gratins de blettes en cocotte (blettes cuites à la vapeur, recouvertes de béchamel, puis d'un oeuf et de parmesan, le tout passé au four).

11_05_12__4_

Ils se sont régalé mais ont préféré les fèves. Quand-même, je ferais pas ça tous les jours...